Vanille commune

Réf.: 65

CHF 24.90

En stock

Noms latins : Vanilla planifolia = Notylia planifolia = Myrobroma fragrans = Vanilla aromatica = Vanilla sativa
Noms français synonymes : Vanillier commun
Noms anglais : Vanilla
Partie distillée : Gousses curées

  • A humer pour contrôler une fringale sans faim.
  • Suave, érotisant : retourner la bouteille avec appui sur un doigt et tremper ensuite ce doigt avec la micro goutte de vanille dans son verre de champagne.
  • En massage sensuel dans du Jojoba. Nuque-épaules, dos, ventre, cuisses, visage et le corps entier fondu dans du bonheur.
  • 2-3 gouttes dans la fondue au chocolat… mmmmmmmmmerveille !



Quand on voit une gousse de Vanille, à qui peut-elle bien appartenir ? A quoi peut bien ressembler la plante « qui va avec » ?

Eh bien il s'agit d'une orchidiacée. Eh oui, de la même famille que les Phalaenopsis que nous cherchons de tout notre enthousiasme chez la belle fleuriste et qui trônent ensuite de toute notre fierté sur nos tables.

Un indice déjà? mais à quoi ressemble-t-il, ce Vanillier ?

Eh bien c'est un grimpant. Un grimpant ? Eh oui, et jusqu'à 35 mètres de long qui plus est. Avec des feuilles consistantes, charnues et cuireuses un peu comme celles des Orchidées de salon. Il en est couvert avec une belle densité. Tout ça avec jusqu'à une centaine de fleurs. Grandes, blanc-crème à un doux vert-jaune.

Quel tronc il doit avoir alors ! Eh bien là commence sa magie : sa tige principale ne dépasse pas tant la largeur d'un doigt de jardinier (bon d'accord, c'est solide un jardinier).

Sa magie? commence ici ? Eh oui. Les belles fleurs de nos Orchidées, nous avons tout loisir de les admirer pendant un long moment. Celles du Vanillier s'ouvrent le matin et se referment le soir quel que fut le succès de leur pollinisation : fertilisées ou pas elles disent adieu au monde au tomber du jour.

Il doit s'entourer d'insectes complètement speedés pour tout fertiliser à temps. Eh bien non. Le Vanillier est zen, tranquille et posé dans la douceur et la simplicité du chakra du cœur. Ses compagnons de symbiose qui le fertilisent volent et il y en a deux espèces : des colibris (ces petits oiseux multicolores qui peuvent voler sur place) et des abeilles sans dard (qui ont délaissé la volonté d'une défense agressive). Nul autre insecte ne peut le fertiliser.

Ceci et une autre difficulté ont causé de nombreuses manigances internationales. En effet la gousse pousse, c'est un fait, mais elle ressemble à un haricot vert qui n'a rien de commun gustativement ou olfactivement avec l'épice telle qu'on l'aime dans nos chocolats et pâtisseries. Il faut la curer d'abord.

La quoi : la curer ? Oui : la curer. Un processus long et complexe. Il s'agit de les cueillir à une maturité donnée, de les cuire à une température stable autour de 60 degrés (tout un art quand on dispose de feu et d'une casserole), de les recuire une deuxième fois pendant tant de temps avec tant de temps d'intervalle. Et finalement de les mettre au soleil à sécher sans les dessécher toutefois. Un sacré boulot et avec beaucoup de précision pour peu de moyens objectifs de contrôle en somme !

Ces histoires entre pays, c'était quoi alors ? Eh bien les Aztèques (le Vanillier est natif du Mexique) ont maîtrisé l'art du curage de la gousse. Dieu sait comment mais ils en ont eu l'intuition et l'inspiration nécessaire. Mais voilà : le Mexique qui en avait de grandes plantations n'en exportait que peu, tout limité par le nombre et l'humeur des colibris et des abeilles sans dard.

Les colonisateurs français, à qui cette manne d'or se refusait, en avaient planté sur toute l'île de la Réunion (alors appelée île Bourbon). L'île recouverte de Vanilliers offrait des quantités gigantesques de gousses qui? ne servaient à rien puisqu'ils ne savaient pas la curer. Comment avaient-ils pu planter autant et surtout comment obtenaient-ils de tels rendements par pied ? Cela était un mystère pour les Mexicains. Comment les Mexicains faisaient-ils de la Vanille avec leurs gousses ? Cela était un mystère pour les Français.

Mais alors qu'arriva-t-il ? Eh bien les Français proposèrent un échange de bons procédés au pays d'origine de la Vanille. Ils leur apprendraient comment fertiliser à la main les fleurs pour décupler le rendement et apprendraient en retour à curer la gousse.

Ça parait honnête, non ? Certes, mais les Mexicains avaient été coiffés au poteau. Les Français avaient déjà planté de quoi écraser complètement le marché mondial et c'est ce qu'ils firent dès ce jour-là.

Alors nos desserts et plats sont faits de Vanille française ? Non. La Vanille véritable est extrêmement rare dans les aliments et totalement absente de tout produit cosmétique. Elle est jusqu'à 700 ou 1'000 fois plus chère que la vanilline de synthèse. Et comme il s'agit de la même molécule, les fabricants ont le droit ( ?!) d'écrire sur leurs étiquettes « arôme naturel ».

Ça c'est un peu franchement beaucoup totalement scandaleux, non ? Surtout quand on sait que la vanilline est faite de déchets d'usine de pâte à papier ou mieux encore : de bouse de vache séchée et cuite. Pas très appétissant mais nos shampoings et yogourts sont faits ainsi. Même parfois quand il y a les fameux petits grains noirs qui sont en fait rajoutés à la fabrication.

Mais? ? Rassurons-nous : il existe des produits (chers) faits avec de la vraie Vanille. Il suffit de (vraiment !) bien lire l'étiquette. Ce sont presque toujours des produits artisanaux. Ils contiennent des extraits nobles faits à l'eau ou à l'alcool. On peut d'ailleurs s'amuser avec des extraits de Vanille véritable (comme ceux disponibles ici) pour faire des pâtisseries, gâteaux, pour ajouter dans son chocolat etc. Donc finalement tout bonheur ; il y a de belles plantes donnant de magnifiques gousses et de sublimes goûts et odeurs !

Extrait de la capacité à se mettre en colère et s'irriter.
Stimule la bonne humeur.
Aide à résister au grignotage (à humer sur le moment).
Permet de se nourrir d'amour, de sensations et de lumière.
Donne au sens du goût une portée au-delà de la matière.
Fait ressentir beaucoup plus intensément les intentions et les sensations, notamment énergétiques.
Rend plus compréhensibles les concepts abstraits.
Envoûte, attire et érotise : aphrodisiaque suave.
Donne une bulle-cocon pour s'y protéger.

Aphrodisiaque
Antistress
Apéritif
Modérateur d’appétit
Antidote traditionnel aux morsures de serpents
Anticonvulsif

Fatigue sexuelle, Désintérêt sexuel
Stress
Irritabilité, Enervement, Hypersensibilité
Manque d’appétit
Boulimie, Fringale irrésistible
Morsures de serpents (utiliser comme complément !)
Convulsions

Développe la douceur de Kapha
Diminue les velléités belliqueuses de Pitta
Calme et recentre Vata
La vanilline (= 4-hydroxy-3-méthoxybenzaldéhyde) est produite de synthèse pour les aliments. La source naturelle est extrêmement rare de par son prix élevé.
Aldéhydes et alcools aromatiques plurifonctionnels (vanilline jusqu'à 85%, 4-hydroxybenzaldéhyde 0-10%, para-hydroxybenzaldéhyde 0-5%)
Ethers (4-hydroxybenzylméthyléther 0-1%)
Vétispiranes 0-1%
Cétones : aucune
Furanocoumarines : aucune
        Lot VAN1002/268  (Lot, 395 Ko)
Aucune contre-indication connue à dosage physiologique.
Tenir hors de portée des enfants.
Enfants, femmes enceintes : aucune contre-indication connue à dosage physiologique.

Visiter la page Limitations d'emploi des huiles essentielles.
Gedane
ACCÈS RAPIDE :

Huiles essentielles

Ache des marais Ache odorante Acore aromatique Acore roseau Acore vrai Agatophylle aromatique Ajowan Alang-ylang Ammi Aneth odorant Angélique archangélique Angélique des jardins Angélique officinale Anis des Indes Anthémis noble Arbre à encens de l’Inde Arbre à parfum Arbre à thé Armoise davana Baies de Genièvre Basilic à méthylchavicol Basilic exotique Basilic indien Basilic sacré Basilic saint Basilic tropical Basilic tulsi Baume du Canada Belle-angélique (Québec) Bergamote Boswellie Salai Caloupilé Camomille noble Camomille romaine Camphor cineol CT leaves 1,8-cineole (Madagascar) Cannelier de Ceylan Cannelle de Ceylan Cannelle de Ceylan Ecorce Cannelle de Ceylan Feuilles Cardamome Cardamome de Malabar Carvi tropical Cèdre de l'Himalaya Cèdre déodar Céleri doux Cilanthro (nom donné à la distillation des feuilles) Citron jaune Citronnelle de Ceylan Citronnier Clavalier de l'Inde Clou de Girofle Coriandre Cumin blanc Cumin d’Orient Curcuma Curcuma Aromatique Curcuma Long Curry-feuilles Cyprès de Provence Cyprès toujours vert Davana Encens Salai Epicéa noir Epinette noire Essence d'Orange cultivée Essence d'Orange douce Eucalyptus radiata Eucalyptus radié Eukalyptus Farigoule Fenouil Fenouil bâtard Fenouil commun Fenouil doux Fenouil officinal Feuille de curry Fleur des fleurs Galanga des Indes Gaulthérie fragrante Gaulthérie odorante Genévrier commun baies Géranium rosat Gingembre Gingergrass Girofle Girofle Clous Girofle Feuilles Giroflier Grand galanga Grapefruit Griffes de Girofle Havozo Hélichryse à feuilles étroites Hélichryse italienne Herbe aux anges Herbe aux couronnes Herbe aux puces Herbe aux troubadours Herbe de Jupiter Herbe de Lion Herbe de Malabar Herbe du Saint-Esprit Herbe sacrée Herbe-bleue africaine Herbe-curry Herbe-gingembre Immortelle à feuilles étroites Immortelle italienne Jasmin Jasmin Grandes Fleurs Jasmin Sambac Jasmin à grandes fleurs Jasmin royal Jasmin sambac Jeera safed Kaloupilé Khus-khus Laurier d'Apollon Laurier de Daphnée Laurier des poètes Laurier noble Laurier sauce Laurier vrai Lavande à feuilles étroites Lavande noble Lavande officinale Lavande vraie Lemongrass Limette Limette zeste Mace Macis Mandarine Mandarine verte Mandarinier Mélaleuque à feuilles alternes Menthe à épis Menthe poivrée Menthe verte Muscade Muscade Arille Muscade Noix Muscadier Myrrhe Nard de l'Himalaya Nard jatamanshique Narde de l'Himalaya Narde jatamanshique Noix de Banda Orange bergamote Orange cultivée Orange douce zeste Origan Origan commun Origan vulgaire Orménis noble Palmarosa Pamplemousse Patchouli Pélargonium rosat Persil cultivé Persil plat Pied-de-muscade Piment de la Jamaïque Pin d'Ecosse Pin de Norvège Pin sylvestre Pistou à méthylchavicol Plante de lune Plante-curry Poivre Blanc Poivre Noir Poivre Vert Poncire commun Pote Putchaput Quatre-épices Ravensare aromatique vrai Ravintsare Romarin commun à bornéone Romarin commun à camphre Romarin officinal à bornéone Romarin officinal à camphre Roseau odorant Roumaniéou Salai Sapin baumier Saudzette Sauge commune Sauge franche Sauge officinale Sentebon Serve Shaddock Sison Tea-tree Tea-tree m.a. Terre-mérite Thé de Provence Thym Thym vulgaire à thymol Tulsi Valériane Vanille commune Vanillier commun Vétiver Ylang-ylang Zanthoxyle rhetsa Zeste d'Orange douce Zestes d'Orange bergamote Zestes de Bergamote
Chargement...