Valériane

Réf.: 64

CHF 7.25

En stock

Noms latins : Valeriana officinalis
Noms français synonymes : Aucun
Noms anglais : Valerian
Partie distillée : Racines

  • Quand il y a besoin de calmer en même temps les nerfs, le cœur, les angoisses et les émotions, il faut faire appel à une spécialiste de tous les domaines en même temps plutôt qu'à plusieurs plantes, nommons : la Valériane.
  • Nuits agitées et sommeil pénible fondent comme bonnet de nuit à la lune après 3 semaines d'emploi régulier de Valériane.
  • A employer de pair avec la Menthe quand il fait trop chaud.
  • Chats : après un déménagement, il y a une période d'acclimatation au nouveau territoire non encore accepté. Enfermer le chat pendant cette période semble être le seul moyen de l'y garder. Mais après un mois, juste un ou deux jours avant d'ouvrir un peu à sa liberté, appliquer une goutte de Valériane dans un ou deux coins de la maison. Il pensera qu'un autre chat essaie d'empiéter sur son nouveau territoire à peine conquis et voudra s'y montrer maître. Il y établit son territoire et la Valériane a une fois de plus fait son effet : on peut dormir sur nos deux oreilles car le chat ne s'enfuira pas.



C'est toujours un bonheur de croiser de la Valériane lors de balades en forêt. Cette grande et noble fleur blanche a un port si altier ! Elle trône où elle pousse. Le plus touchant est toujours de la voir seule car elle choisit immanquablement un petit bout de paradis où elle surmontera ses vassales les autres herbes et fleurs.

Montant droit comme la justice et équilibrée comme une balance, elle se balance à peine. Et pourtant sa tige est longue qui la mène à une collection de fleurs ressemblant à des ombelles (elle n'est pas une ombellifère pourtant mais une valérianacée) : ce sont des corymbes. Les fleurs sont des tubes explosant au monde leurs étamines. Celles-ci sortent de la couche formée par les fleurs et spiculent le pourtour du corymbe comme une constellation pour qu'elle nous aide à nous endormir à sa belle étoile.

Les corymbes ont l'air d'être délicatement rosées et leur couleur en souligne le volume. En effet, si les fleurs sont quasi blanches de pétales, elles sont franchement roses quand elles sont fermées et souvent plus rosées vers le pédoncule. Entre ces contrastes subtils et la couche d'étamines, elle nous donne une fleur faite de nuage. On aimerait d'ailleurs à dormir dans un duvet fait de petits cumulus de fleurs comme elle.

Ses feuilles finement divisées (de sept à vingt et une folioles : elles sont de nombre impair car une foliole se trouve toujours au bout) et son odeur caractéristique la font reconnaître. Et si l'on n'est pas sûr, on peut chercher la racine et humer celle-ci qui a exactement l'odeur de son huile essentielle. À moins que ce ne soit l'inverse? Toutefois le faire sans blesser cette plante qui est d'ailleurs protégée et, à raison, interdite de cueillette.

Cette odeur de ses racines aurait été utilisée, d'après la légende, par le joueur de fluteau qui vient à Hamelin en juin 1284. Il débarrassa la ville des rats qui avaient participé à la mener à la peste en jouant de la flûte. Il aurait aussi employé la Valériane pour les attirer et les rats le suivirent jusqu'à la rivière où ils se noyèrent. (Les rats atteints de toxoplasma gondii inversent leur aversion en attraction pour l'urine de chats.) La science des anciens avant l'avènement de la chimie?

Cette odeur a des effets impressionnants sur d'autres animaux, à commencer par les chats. Voir les points listés à côté de la photo.

La Valériane est un peu tombée de mode. Et si l'on peut appréhender les raisons de sa désuétude, on peut aussi bien comprendre pourquoi elle a tendance à remontrer le bout de ses racines. Son emploi a subi trois problèmes.

Premièrement, il lui faut trois semaines pour fonctionner sur le sommeil et il est rare qu'on lui ait donné patiemment autant de temps plus le temps d'entrer dans ses effets.

Deuxièmement, la racine de plante rend volontiers un peu nauséeux. (Il n'y a pas ce problème en huile essentielle car les composants qui en sont responsables y sont absents.)

Troisièmement, l'effet paradoxal de la Valériane (contraire de l'effet souhaité) était fréquent lors d'extraits secs en comprimés par exemple. En effet la réaction est d'ordre intestinal par manque des enzymes responsables de la digestion de la Valériane chez certaines personnes. Avec l'huile essentielle sur la peau, ce problème n'a pas lieu.

L'emploi de son huile essentielle plus tôt dans l'histoire à la place de l'ingestion de poudre de racine aurait peut-être changé l'histoire de la littérature : la Valériane est la clé de deux des romans d'Agatha Christie.

Aide au sommeil et à l'endormissement quand les petits chevaux trottent dans la tête.
Encourage le calme intérieur nuit comme jour.
Dénoue les crispations internes.
Diminue les inquiétudes.
Accepter notre incarnation, accepter notre vie et la matière.
Son nom vient du latin « valere » qui veut dire « se bien porter », ce qui se perçoit dans ses propriétés.
Donne force à ceux qui travaillent en arrière-plan, dans l'ombre et la modestie, calme les autres.
La Valériane ne distille la totalité de ses effets sédatifs puissants qu'après 10 jours à 2 semaines de prise régulière environ.

Sédatif, Somnifère
Stimulateur de la sécrétion de mélatonine endogène
Anxiolytique
Antistress
Régulateur cardiaque
Fébrifuge direct, Diminue la fièvre

Troubles de l’endormissement, Troubles du sommeil, Insomnie
Troubles de la sécrétion de mélatonine
Décalage horaire, Jet lag
Angoisses, Anxiété
Stress
Irritabilité, Enervement, Hypersensibilité
Tachycardie, Cœur trop rapide
Fièvre, Etat fébrile

Diminue fortement l'agitation Vata
Accepter son Kapha
Met Pitta au panier

Esters (acétate de bornyle 30-45%, acétate de myrtényle 1-5%)
Monoterpènes (camphène 15-25%, alpha-fenchène 5-15%, alpha- et beta-pinènes 2-10% chacun)
Alcools monoterpéniques (bornéol 2-3%, géraniol 1-2%, alpha-terpinéol)
Alcools sesquiterpéniques (germacrénol)
Sesquiterpènes (cadinène, vétivène)
Lactones sesquiterpéniques (actinidine 0-1%, valérianine 0-1%)
Cétones sesquiterpéniques (valérianone max 2%) Ces cétones sont non-toxiques.
Furanocoumarines : aucune.

        Lot VAL2001/37  (PDF, 287Ko)

Contre-indiqué en cas d'hypotension.
Dose élevée (tout à fait non physiologique) : déprimant du SNC.
Choisir plutôt l'emploi externe (ceci évite l'effet paradoxal).
Tenir hors de portée des enfants.
Enfants, femmes enceintes : emploi par un professionnel.
Ne pas utiliser en emploi régulier chez un adolescent en pleine puberté.
Effet nauséeux des Valérianes : dû à des composants absents de l'huile essentielle.
L'addiction (idem que les benzodiazépines) est parfois citée comme effet secondaire à long terme sur l'emploi en tant que sédatif (récepteurs GABA).
Potentialisation suspectée et probable des benzodiazépines.
Peut avoir un effet allergisant au niveau cutané.
Attention : somnolence si dosage élevé et utilisation en journée.

Visiter la page Limitations d'emploi des huiles essentielles.

Gedane
ACCÈS RAPIDE :

Huiles essentielles

Ache des marais Ache odorante Acore aromatique Acore roseau Acore vrai Agatophylle aromatique Ajowan Alang-ylang Ammi Aneth odorant Angélique archangélique Angélique des jardins Angélique officinale Anis des Indes Anthémis noble Arbre à encens de l’Inde Arbre à parfum Arbre à thé Armoise davana Baies de Genièvre Basilic à méthylchavicol Basilic exotique Basilic indien Basilic sacré Basilic saint Basilic tropical Basilic tulsi Baume du Canada Belle-angélique (Québec) Bergamote Boswellie Salai Caloupilé Camomille noble Camomille romaine Camphor cineol CT leaves 1,8-cineole (Madagascar) Cannelier de Ceylan Cannelle de Ceylan Cannelle de Ceylan Ecorce Cannelle de Ceylan Feuilles Cardamome Cardamome de Malabar Carvi tropical Cèdre de l'Himalaya Cèdre déodar Céleri doux Cilanthro (nom donné à la distillation des feuilles) Citron jaune Citronnelle de Ceylan Citronnier Clavalier de l'Inde Clou de Girofle Coriandre Cumin blanc Cumin d’Orient Curcuma Curcuma Aromatique Curcuma Long Curry-feuilles Cyprès de Provence Cyprès toujours vert Davana Encens Salai Epicéa noir Epinette noire Essence d'Orange cultivée Essence d'Orange douce Eucalyptus radiata Eucalyptus radié Eukalyptus Farigoule Fenouil Fenouil bâtard Fenouil commun Fenouil doux Fenouil officinal Feuille de curry Fleur des fleurs Galanga des Indes Gaulthérie fragrante Gaulthérie odorante Genévrier commun baies Géranium rosat Gingembre Gingergrass Girofle Girofle Clous Girofle Feuilles Giroflier Grand galanga Grapefruit Griffes de Girofle Havozo Hélichryse à feuilles étroites Hélichryse italienne Herbe aux anges Herbe aux couronnes Herbe aux puces Herbe aux troubadours Herbe de Jupiter Herbe de Lion Herbe de Malabar Herbe du Saint-Esprit Herbe sacrée Herbe-bleue africaine Herbe-curry Herbe-gingembre Immortelle à feuilles étroites Immortelle italienne Jasmin Jasmin Grandes Fleurs Jasmin Sambac Jasmin à grandes fleurs Jasmin royal Jasmin sambac Jeera safed Kaloupilé Khus-khus Laurier d'Apollon Laurier de Daphnée Laurier des poètes Laurier noble Laurier sauce Laurier vrai Lavande à feuilles étroites Lavande noble Lavande officinale Lavande vraie Lemongrass Limette Limette zeste Mace Macis Mandarine Mandarine verte Mandarinier Mélaleuque à feuilles alternes Menthe à épis Menthe poivrée Menthe verte Muscade Muscade Arille Muscade Noix Muscadier Myrrhe Nard de l'Himalaya Nard jatamanshique Narde de l'Himalaya Narde jatamanshique Noix de Banda Orange bergamote Orange cultivée Orange douce zeste Origan Origan commun Origan vulgaire Orménis noble Palmarosa Pamplemousse Patchouli Pélargonium rosat Persil cultivé Persil plat Pied-de-muscade Piment de la Jamaïque Pin d'Ecosse Pin de Norvège Pin sylvestre Pistou à méthylchavicol Plante de lune Plante-curry Poivre Blanc Poivre Noir Poivre Vert Poncire commun Pote Putchaput Quatre-épices Ravensare aromatique vrai Ravintsare Romarin commun à bornéone Romarin commun à camphre Romarin officinal à bornéone Romarin officinal à camphre Roseau odorant Roumaniéou Salai Sapin baumier Saudzette Sauge commune Sauge franche Sauge officinale Sentebon Serve Shaddock Sison Tea-tree Tea-tree m.a. Terre-mérite Thé de Provence Thym Thym vulgaire à thymol Tulsi Valériane Vanille commune Vanillier commun Vétiver Ylang-ylang Zanthoxyle rhetsa Zeste d'Orange douce Zestes d'Orange bergamote Zestes de Bergamote
Chargement...